Prélude au Festival de la correspondance

La 28ème édition du Festival de la correspondance de Grignan, dédié, cette année, aux lettres de héros s’est ouverte le 30 juin à la chapelle saint Vincent par un prélude animé par un groupe œcuménique sous la houlette d’Etienne Miribel.

Claire Poignant et une jeune cantatrice ukrainienne Tetiana ont chanté un très bel Agnus Dei a capella. M. Roland Zimpfer, au nom de l’Eglise réformée, a évoqué le thème du héros à travers le cantique des créatures de St François d’Assise et la figure du pasteur Martin Luther King. Le Père Christian Rochegude, pour la communauté catholique, a évoqué l’épopée de Guillaumet dans les Andes décrite par Saint Exupéry, le martyre en prison de  Marie Durand huguenote ardéchoise et l’opposant russe Alexei Navalny qui n’a pas craint de revenir dans son pays où il savait qu’il risquait d’ être éliminé. Evoquant les temps troublés que traverse la France, Christian Rochegude a donné comme motif d’espérance la réouverture de la cathédrale Notre Dame, somptueusement restaurée, quatre ans après l’incendie qui a failli l’anéantir.